Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal D'une Gameuse

Do you believe in MAGIC  ?

22 Février 2017 , Rédigé par Quiet Snake Publié dans #Conventions

 

Telles sont les paroles de The Lovin  ' Spoonful il y a plusieurs années de cela.

Et la réponse est oui !

 

Pour la 3ème année consécutive, l'équipe de Shibuya Productions, menée par Cedric Biscay a organisé le week-end dernier (18/02/2017), le Monaco Anime Game International Conferences, plus connu sous son acronyme MAGIC (d'où ma vanne un peu naze pour introduire l'article).

 

Cette édition a été très attendue par la sphère geek, comme en témoigne et le prouve sa programmation éclectique et ses invités. Du lourd. Du très lourd.

 

 

Pour preuve, les invités n'étaient, et excusez moi du peu, autres que  :

  • Hideo Kojima (Metal Gear Solid, Z.O.E, Policenauts, Death Stranding, etc...)

  • Michel Ancel (Ubisoft, Rayman, etc...)

  • Oskar Guilbert (DONTNOD Ent., Life Is Strange, Vampyr) et Paul Latrasse (DONTNOD11, Battlecrew)

  • Tetsuya Nomura (Square, Final Fantasy, Kingdom Hearts...) ainsi que Shinji Hashimoto (Square, Square Enix)

  • Mike Mignola (Dark Horse, Hellboy..)

  • Frank Miller (Batman, Sin City...)

  • J.J Sedelmaier (Cartoon Network, Beavis & Butthead...)

  • Orelsan, pour le jury Cosplay

  • Sébastien Abdelhamid Godelu, pour la modération de conférence.

  • Terry Diebold, possesseur de l'unique Nintendo Playstation

 

Il y avait aussi le concours de création de Jeux Vidéos, le concours Manga et le MAGIC International Cosplay Masters.

 

Malheureusement Hideo Kojima et Frank Miller n'ont pu faire le déplacement pour raison personnelle, dont nous ne feront pas cas ici et ceci indépendamment de leur volonté, car notre Kami Kojima-sama se faisait une joie de venir.

Nous espérons les voir dans une future édition, ce qui est à priori le cas.

 

J'aime autant prévenir tout de suite l'auditoire ici présent, on avait, avec mes amis Hadrien et Rgeek (Création de dioramas), pris notre hôtel à Nice, pour des raisons que seuls nous pourrons invoquer (bon d'accord, nous voulions éviter l'outrecuidance monégasque ainsi que ses prix légèrement hauts en matière d'hébergement pour qui apprend l'existence d'un tel salon assez tard. Ceci étant, les personnes au salon et au bus -mais pas ailleurs- étaient au demeurant fort sympathiques).

Monologue mis à part, il s'est donc trouvé que nous n'avions pas pu arriver à l'ouverture et cela avait fortement chamboulé notre emploi du temps.

Et aussi que je n'avais pas initialement prévu d'écrire un article, mais le MAGIC, au même titre que L'Oréal, le vaut bien.


C'est donc avec un grand renfort d'excuses que je viens vous dire que ce que vous lirez est surtout ce que nous avons vécu, agrémenté d'informations complémentaires provenant des réseaux sociaux du dit MAGIC, mes photos sont faites avec le smartphone et comme c'était pas prévu, je n'ai pas fait de demande d'accréditation.

Pis voler des photos ça se fait pas.

 

Et non, ce n'est pas l'entrée du MAGIC. J't'ai cassé.

 

Tout ça pour dire que, par exemple, et à notre grand regret, nous avons manqué le discours d'ouverture et la conférence de Michel Ancel.

 

Mais reprenons le cours de cette superbe journée depuis son commencement.

Oui en fait non, on va commencer à l'arrivée au MAGIC, car l'absence de signalisation dans le territoire d'Albert nous obligea à faire le chemin à pied depuis la gare.

C'était très joli, mais fatiguant. Mais je m'égare.

 

10h30 et des quetsches, après avoir remarqué sur les réseaux sociaux que la foule était déjà arrivée aux aurores, pendant que nous étions encore dans le cirage, nos pieds se posent enfin dans l'enceinte du Forum Grimaldi, où a donc lieu le MAGIC.

Nous étions fort bien accueillis par une équipe souriante et dynamique et avons récupérer nos badges et notre loot bag, contenant le programme, un flyer Oniri Creations et un manga Dokgo.

Trop la classe le badge.

 

 

Après un premier tour rapide des installations, nous sommes allés à la conférence de  Tetsuya Nomura.

Forcément, la salle était pleine à craquer, pour qui connaît le légendaire designer de chez Square. Oui je préfère mettre Square car je l'ai connu par Final Fantasy 8.

Oh et au fait, en parlant de ça, on a croisé Shinji Hashimoto aussi (Mr le Producteur, super sympatoche  !), qui a daigné nous accorder des autographes ainsi qu'une photo pour Hadrien.

 

Comme dirait Mr Abitbol, "c'est ça la classe. Bac+2 les enfants"

 

Une fois de plus je m'égare Edgar.

Donc, Tetsuya Nomura, non content d'avoir cassé les plans de notre emmerdeur national (Sébastien Abdelhamid pour les intimes), nous a parlé de son parcours professionnel, ses choix, ses idées et sa méthode de travail. Je ne rentre pas dans les détails car Wikipedia le fait déjà.

 

 

Et surtout, il a fait rêver tout le monde, quand il nous a montré en exclusivité mondiale (ça le fait hein, bah c'est vrai en plus), les premières images de... roulements de tambour.... Kingdom Hearts 3, et Final Fantasy VII Remake.

Autant dire que la foule étant comme des jouvencelles à un concert des 2 Be 3 (je dis eux, car c'est de mon époque), et que bien qu'à un stade encore embryonnaire à ses dires, les jeux étaient déjà magnifiques.

 

 

Sa conférence s'achevait par les questions de Sébastien Abdelhamid, et dans les cris et les pleurs. Non je plaisante, plutôt dans l'envie de manger. Au passage j'en profite pour remercier l'interprète de Nomura, très sympathique.

 

Revenons sur la faim, qui de prime abord avait littéralement fait évacuer la salle, ce qui fut une lourde erreur car beaucoup de gens ont raté de ce fait, la superbe conférence donnée par Oskar Guilbert et Paul Latrasse, sur, respectivement, les jeux Vampyr et Battlecrew.

Pour le coup, on a eu des places de choix, mais pour eux, je trouve dommage qu'il n'y ai pas eu plus de monde pour les écouter et voir leur magnifique travail.

Tant pis pour vous. Na-na-nère.

 

 

C'est donc Paul Latrasse, pour DONTNOD11, qui a ouvert le bal, avec le petit bijou du studio du 11ème arrondissement, j'ai nommé, Battlecrew Space Pirates, leur multijoueur nerveux et Yarrr  !! (oui c'est un cri de pirate). Nous avons donc eu la chance, entre autres, de voir les différentes étapes du processus de design des personnages.

D'ailleurs, vous noterez que le jeu est en Early Access sur Steam, en plus il n'est pas cher et DONTNOD11 a besoin de vous  !

 

 

Puis ce fut au tour d'Oskar Guilbert de nous présenter la future pépite de DONTNOD Ent., Vampyr, succédant donc au merveilleux Life Is Strange.

Comme pour Nomura, nous avons eu droit à du contenu exclusif et il a su dire les mots que nous voulions entendre pour nous convaincre d'acheter le jeu quand il sortira (prévu pour fin 2017 si tout se passe bien).

Pour faire simple, je dirai  : choix, conséquences, PNJs avec un scénario propre, 4 fins différentes, un côté Vampire  : La Mascarade et (surtout) Unreal Engine 4. Que du bon.

Il nous a même accordé une petite discussion en fin de journée  !

 

Cette conférence a marqué donc notre dernière venue dans une conférence et les concours, car nous voulions aussi voir les amis présents, les différents stands et aller à la dédicace de Nomura.

Donc attention, je ne dis pas genre «  on s'en fout  », au contraire, j'aurai aimé y assister mais nous avons manqué de temps.

 

Ceci étant, il faut donc savoir que parmi ce que nous avons donc raté  :

  • Le Concours Manga a été remporté par le projet Hyper Shiritori de Nhu-Vinh NGUYEN et son dauphin, le projet The Witcher In The City, de Dhafer Ayad, qui seront tous les 2 édités.

  • Le Concours Jeux Vidéo, remporté par le projet FRESCO

  • Le Concours Cosplay, par Symphonia Cosplay (Tira de Soul Calibur)

  • Et le magnifique Live Drawing Hellboy de Mike Mignola

 

Vous pourrez trouver des images de ces événements sur les Facebook, Twitter et le Site officiel du MAGIC.

 

Revenons donc à notre petit tour chez Grim' (mon poto Grimaldi Forum).

Après l'indispensable collation de 13h (nous sommes des hobbits), nous sommes allés au stand DONTNOD11 pour tester Battlecrew, où nous avons été chaleureusement accueillis par l'équipe présente.

Nous avons d'ailleurs bien pu discuter avec eux, et j'en profite pour annoncer que  :

 

LE PEU DE PERSONNES AU MAGIC EST SA FORCE  !   (pis c'est gratos, aussi)

 

Et ouais. Pas de 2h d'attente pour 5 minutes de jeu et 30 secondes de discussion, c'est franchement super agréable. Et on se marche pas dessus.

En gros, on a pas cet effet de «  gros salon parisien dont nous tairons le nom  ».

Trop agréable. Réellement.

 

Un petit tour chez les amis de League Of Replica, qui présentaient leur travail cosplay, et là, idem, je profite de l'article pour faire un big up pour l'armure Metal Gear: Rising de Raiden, qui est vraiment splendide.

 

 

Nous avons aussi croisé Sébastien Abdelhamid aux détours des stands, qui dans son immense bonté, a posé avec nous pour une petite photo (Seb, on t'aime).

 

 

Et là, grand moment vidéoludique, nous avons pu admirer et essayer la fameuse et unique Nintendo Playstation.

Oui, vous avez bien lu, Nintendo ET Playstation dans une seule expression.

C'est le dernier exemplaire qui reste et atteste d'un projet qui n'a jamais abouti entre les 2 géants du jeu vidéo.

 

 

C'est donc Terry Diebold, venu spécialement des Etats-Unis, qui nous a présenté sa seconde Beauty, comme il le dit lui même (et après sa femme), quand lui se qualifie, surtout le matin, de Beast.

Un personnage haut en couleurs et super sympathique avec qui j'ai eu la chance de m'entretenir en fin de journée et qui contribue au très très bon souvenir que j'ai de ce MAGIC 2017.

 

Loin de moi l'idée de faire une description complète de la NPS, mais sachez que, outre le fait qu'elle soit unique, elle pouvait quand même lire CD et cartouches, que sa manette est vraiment top et que parmi les jeux qu'il a amené avec lui, se trouve Super Boss Gaiden, un jeu édité en version physique qu'en 3 exemplaires et qui tient également sa rareté au fait que la boîte indique Super Nintendo.

 

 

Nous sommes également allé faire la queue pour avoir la chance de faire signer nos FF par Testuya Nomura, et forcément, cela nous a prit énormément de temps. Mais ça valait le coup  !

Le pauvre était très fatigué et je le comprends. Donc un grand merci.

 

Pour finir, nous avons rencontré l'équipe de Nous Sommes des Héros, une boîte jeune et dynamique qui fabrique des bijoux sur des thèmes variés, allant du jeu vidéo au film, en passant par les mangas. Ils avaient même un stand de live creation  ! Je conseille également de faire un tour sur leur site pour voir leur créations, ça vaut le coup  !

 

Je finirai donc par un simple message pour Cédric Biscay, Shibuya International et Production ainsi que toute l'équipe du MAGIC  :

 

Merci  ! Merci beaucoup pour tout ce que vous faîtes, c'était un week-end magique et nous avons hâte de revenir  !

 

Hadrien et 2x Raph, la Team Kojima

 

 

 

.....

Oh et j'ai manqué à la plus élémentaire des politesses  ! Mais je suis Raph (celui au milieu, je sais c'est compliqué), ou Quiet Snake, le compagnon IG et IRL de KoBart et c'est mon premier article sur ce blog que nous partageons:)

Vous pouvez me trouver sur FB, Twitter et LinkedIn !

 

Merci de m'avoir lu et à très vite pour un unboxing (suprise)  !

 

Partager cet article

Commenter cet article